EFFET DE COURONNE (EFFET CORONA)

L'effet corona est le phénomène électrique local qui se produit autour d'une électrode, ayant un rayon de courbure faible, lorsqu'elle est soumise à une haute tension. Elle est causée par des avalanches d'électrons successifs qui se traduisent par l'ionisation de l'air résultant d’une grande amplification du champ électrique autour de cette électrode. Les courants électriques impliqués dans ce type de décharge sont bien en dessous du 1 mA.

DARD (STREAMER en Anglais)

Le dard (streamer en Anglais) est la décharge électrique filamentaire se développant sur des distances pouvant aller jusqu’à quelques dizaines de centimètres. Elle est produite par une succession d’avalanches électroniques créant un canal faiblement ionisé. Ce type de décharge se produit lorsque le champ électrique est supérieur au champ d’ionisation de l’air sur une distance au moins égale à la longueur de l’avalanche électronique. Cette valeur de champ est bien supérieure à celle que nécessite une décharge couronne. La décharge dard peut véhiculer des courants allant de quelques mA à quelques centaines de mA.

TRACEUR

Le traceur est le chemin suivi par des décharges électriques filamentaires successives qui créent ainsi un canal ionisé sur de plus grandes distances (jusqu'à plus de 50m). Les courants électriques impliqués dans ce type de décharge varient entre 1 Ampère et plusieurs dizaines d'ampères.

COUP DE FOUDRE

Le coup de foudre est le phénomène qui se produit quand un nuage d'orage est connecté au sol par des traceurs ascendant et descendant. Toutes les charges contenues dans le nuage d'orage se précipitent dans le canal ionisé formé par les deux traceurs et produit un arc électrique.

IMPEDANCE

L’impédance caractéristique est le paramètre principal qui définit la propagation d’un signal électrique le long d’une ligne. Ce signal est toujours un couple de deux ondes mobiles, l’une de tension u(t), l’autre de courant i(t), rigidement liées entre elles et se propageant à la même vitesse. L’impédance caractéristique Zc (on dit aussi « impédance d’onde ») est alors le rapport constant entre ces deux grandeurs, soit Zc = u(t) / i(t). (Source : UTE/SEE « Guide de la protection » édition juin 2000).

NIVEAU DE PROTECTION FOUDRE (NPF)

Le niveau de protection contre la foudre correspond à une valeur liée à l’ensemble des paramètres du courant de foudre, indiquant la probabilité que les valeurs de conception maximales et minimales associées ne soient pas dépassées si la foudre apparaît de manière naturelle. NOTE Le niveau de protection contre la foudre est utilisé pour concevoir des mesures de protection selon le jeu approprié de paramètres du courant de foudre.

Niveau de Protection Foudre (NPF)
NF EN 62 305-1
NF C 17-102 Juillet 2011

Intensité du courant de Foudre (en KA)

Rayon de la sphère roulante (en m)

Efficacité des mesures de protection (E) en %

I

3

20

E £ 99

II

5

30

98 < E £ 97

III

10

45

97 < E £ 91

IV

16

60

0,91 < 84

POINTE CAPTRICE

On parle aussi de pointe de choc. Il s'agit d'un composant en métal de 30 à 50 cm de hauteur, avec un diamètre minimum de 18 mm ayant une pointe effilée.

DOWN CONDUCTOR

Composant d'une installation externe de protection contre la foudre. Il permet de conduire le courant de foudre entre le dispositif de capture et le système de prise de terre.

PRISE DE TERRE SPECIFIQUE

Electrode, ou ensemble d'électrodes groupées, en contact intime avec le sol, destinées à établir une liaison électrique avec celui-ci. Elle a pour fonction d'écouler et de diffuser les courants de foudre dans le sol.

POINT D’IMPACT

Point où un coup de foudre frappe le sol, une structure ou une installation de protection contre la foudre.

IONISATION

Ensemble de processus physiques par lesquels les ions sont créés. Un ion est un atome ou groupe d’atomes ayant gagné (ion négatif) ou perdu (ion positif) par électrolyse ou sous l’action d’un champ électrique ou de rayonnements, un ou plusieurs électrons.

EFFICACITE DU PDA (ΔT)

L’Efficacité d’un paratonnerre à dispositif d’amorçage est la différence exprimée en microsecondes entre les instants d’amorçage d’un PDA et d’un paratonnerre à tige simple (PTS), mesurée en laboratoire dans les conditions définies par la Norme NFC 17 102.

PARATONNERRE A TIGE SIMPLE (PTS) DE REFERENCE

Tige métallique de forme géométrique définie dans la Norme NFC 17 102 afin de servir de référence.

PROTECTION PAR FILS TENDUS

Ce système est constitué d'un ou plusieurs fils conducteurs tendus au-dessus des installations qui sont à protéger.
Commentaire: Dans la pratique, les systèmes de protection par paratonnerre agissent plus ou moins comme une cage maillée en raison de la présence du toit et des conducteurs de descente: Cela peut contribuer à protéger le volume qu'ils renferment. A l'inverse, quand un système de cage maillée est muni de pointes de captures, celles-ci provoquent une légère attraction préférentielle de la foudre.

PARATONNERRE A DISPOSITIF D’AMORCAGE (PDA)

Paratonnerre à tige simple, qui, lorsqu'il est équipé d'un système électrique ou électronique générant une avance à l'amorçage (avance au démarrage de la prédécharge ascendante), mise en évidence lorsqu'il est comparé dans les mêmes conditions à un paratonnerre à tige simple. La méthode de calcul des rayons de protection d'un PDA est décrite dans la norme NFC 17-102.

SYSTEME DE PROTECTION CONTRE LA FOUDRE A DISPOSITIF D’AMORCAGE (SPF à dispositif d’amorçage)

Système complet fondé sur un ou plusieurs PDA et tous les éléments nécessaires pour conduire la foudre vers la terre en toute sécurité afin de protéger une structure, un bâtiment ou une zone ouverte contre les impacts directs de la foudre.

PARATONNERRE A TIGE SIMPLE

Les paratonnerres à tige simple (appelé parfois tige de Franklin) ont une hauteur pratique de 2 à 6 mètres et présentent une pointe effilée. Elles peuvent être constituée d’un ou plusieurs éléments de même nature, à condition que leur continuité électrique soit assurée (NF EN 62 305-3).